SCOOT-MANIA Site Officiel BMW C600 et Gilera GP800/SRV
Bienvenue sur le forum SCOOT-MANIA, le forum référence des BMW C600 SPORT et Gilera Gp800

Le Forum c'est 11000 inscrits, 19500 sujets, 450 000 messages et 30 partenaires.

Le groupe Piaggio/Gilera GP800 nous a fait confiance avec un partenariat officiel mais aussi le groupe BMW Motorrad pour le C600 Sport


Si vous avez perdu votre accès au forum, allez en bas de la page et cliquez sur l'onglet "CONTACT"

Essai Honda Silverwing 600

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Essai Honda Silverwing 600

Message par Olivier78 le Ven 9 Nov - 6:58

Le SilverWing 600 n’est déjà plus un scooter genre Vespa ou Piaggio mais ce n’est pas non plus une moto. C'est un gros scooter bicylindre 4T de 50 cv équipé de l'injection électronique, du refroidissement liquide, de la répartition de freinage et d'un échappement catalysé.
Ce qui m’étonne cependant c’est que sur la route tous les motards me font un appel de phare et cela est dû je pense à son allure massive (double phare vertical + double feux de position) mais encore au fait que j’ai rehaussé la selle de 5cm et que je domine donc un peu la situation. S’ajoute le bruit sympa du 2 cylindres et le généreux « derrière » surmonté d’un double feux rouge.
En selle


Monter dessus ne pose évidemment aucun problème à cause du niveau central très bas. On peut l’enjamber avec ses cuirs mais également en smoking avec Loden. En cas de pépin l’éjection se fait sans problème (expérience vécue !).
Position assise :
Venant d’une moto je déteste la position « assis sur une chaise ». Dès lors j’ai enlevé mon dosseret et surélevé la selle de 5cm. Résultat : je suis légèrement penché sur mon guidon et je retrouve en virage un certain poids sur la roue avant nécessaire à un bon équilibre de courbe. Meilleure assurance aussi à vitesse élevée et sécurité lors des anomalies routières.
Contact


Ci-dessus je vous ai déjà donné quelques impressions. Le démarrage ne pose pas de problème et le bruit en toutes circonstances est réellement feutré. Il est vrai qu’on aimerait entendre un peu mieux l’échappement. Y-a-t-il sur le marché des pots dans ce sens ?
Personnellement j’ai une impression générale très positive : bonne prise de cap, réel confort en toutes circonstances, pas de courants parasites.
Je ne partage pas l’avis de certains critiques qui lui trouve une certaine mollesse. Pour moi c’est une bécane tout d’un bloc.
En ville


Royal car relativement léger, boite automatique et largeur totale qui permet encore de se faufiler. Redoutable au démarrage il freine très fort en cata. Grand coffre (+ un Givi occasionnel) pour faire toutes les courses nécessaires (même un bac de bière !).
Sur route


Cette machine se défend aussi bien en ville que sur route. Sur les nationales les dépassements, à cause du CVT, ne sont pas des plus franches. Elle tourne par contre délicieusement sur les départementales.
Sur autoroute


Mon précédent scooter était un Suzuki Burgman 400 qui avec son seul cylindre de 34CV était à la peine sur autoroute. La Silver Wing m’amena exactement le petit complément nécessaire. La différence de vitesse de pointe (160 au lieu de 140 chrono) m’autorise une cadence autrement agréable vers les 125/135 Km/h. Confort également très grand avec le grand écran Givi. Cadence à peine entamée par grosse pluie. A cette allure les dépassements sont encore relativement aisés.
Duo


Je ne peux hélas rien vous dire car je ne veux pas rouler en duo. Le surplus de poids entraîne un côté incontrolable sur l’arrière et donc un danger certains. Mais il y a pour le passager une très confortable selle, de bons repose pieds et de bonnes poignées de retenue.
Freinage et pneus


On peut acheter l’ABS (après le dual CBS) mais je n’en veux pas. Dailleurs la poignée droite commande déjà une répartition 70/30 et cela m’arrange dans la plupart des cas. La poignée gauche termine la maneuvre.
Les pneus d’origine sont japonais et ne donnent pas de problème même par temps humide. J’ai changé l’arrière à 10.000 et l’avant à 20.000Km.
Révisions, agences et consommation


Honda se défend bien sur le marché et le sérieux de ses agents est assuré. J’ai dû rentrer ma machine pour deux petites bricoles aux frais de l’usine (boulon de béquille centrale et pièce de direction) et je me suis plaints d’un embrayage qui chahute. Mais avec le temps ça va mieux et au fond cela ne fait pas de torts. On pourrait cependant exiger que ce problème soit résolu.
Au chapitre de la conso il faut savoir que ce moteur tourne vite (6000 à 140Km/h) et donc à 140 on notera 8 l./100 alors qu’en route de campagne à 60/70 on descend à 5 litres!
Conclusion


Je n’ai pas d'amis qui en possèdent. Ici à Anvers il en roule peut-être une trentaine, c’est peu. D’une part ces gros scoot sont un évènement, une nouvelle donne dans le monde des motos.
C’est bien Suzuki qui a ouvert la voie avec son Burgman, s’adressant tantôt à des scootéristes qui étaient sur leur faim au niveau confort et performances, tantôt à d’anciens motards qui comme moi veulent une monture moins méchante, moins lourde, bien achalandée. Il est vrai que dans le temps je croisais avec ma 100RS vers les 160/170. Ce temps est révolu, il y a trop de trafic et l’administration nous ramène de force à plus de sagesse. Cela dit, je trouve que le gabarit de mon Silver Wing est une limite. Avec sa largeur de 88cm il passe le plus souvent où d’autres motards ne passent plus. J’ai volontairement refusé le Burgman 650 car il avait avec ses deux rétros une surlargeur de 15cm. C’est toute la différence (en ville).
Les roues sont également à la limite lorsqu’on a par exemple des pavés ! Au lieu 14/13 je désire des 15/14. Manquent cruellement des clignotants de détresse (que j’ai fait mettre). Enfin des pare-chocs latéraux viendraient bien à point (cfr Aprilia Atlantic) car il m’est déjà arrivé de perdre le contrôle de ma machine à l’arrêt et que celle-ci se couche sur la chaussée.

__________
Cliquez pour connaître nos
avatar
Olivier78
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21082
Age : 41
Localisation : à côté de chez Pitoux
Machine : de retour au scoot à essence, pfffff la loose j'avais pas prévu de payer l'essence si chère .....................

http://www.scoot-mania.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par Olivier78 le Ven 9 Nov - 6:59

Gros "client" dans la catégorie des maxi-scooters, Honda frappe un grand coup avec cet hybride au nom évocateur, clin d’oeil à la Gold Wing, référence des grandes routières. Toutes proportions gardées, le Silver Wing vise la même suprématie dans son créneau, celui des scooters à long rayon d’action. Visuellement, le résultat est impressionnant. Sa face avant exhibe un double optique superposé aux lignes inédites et agressives. L’arrière reprend cette même griffe, un bloc de feux très profilé surmontant un habillage latéral imposant. Ce gros calibre cache des aménagements généreux, comme le coffre sous la selle pour deux casques intégraux... L’habillage du tablier avec ses deux vide-poches latéraux ou le dessin ovale de l’instrumentation finissent d’enfoncer le clou : ambiance automobile à tous les étages ! On s’étonne néanmoins de la présence du compte-tours, alors que le Silver Wing bénéficie d’une transmission sans boite de vitesses.
Il laisse les berlines derrière...



Les longs marchepieds ou l’énorme selle à dosseret achèvent de lever toute ambiguïté. L’engin est taillé pour la besogne quotidienne, sans état d’âme mais avec un luxe encore inédit. Et il faut bien avouer que cette formule se révèle très à l’aise dans bien des situations. Le Silver Wing propose une prise en mains d’autant plus évidente que sa hauteur de selle permet aux petits gabarits de poser facilement les deux pieds bien à plat au sol. Important visuellement, le gabarit de ce scooter se montre finalement peu handicapant en ville. Plutôt agile, doté d’un centre de gravité assez bas, le pilotage du Silver Wing s’avère étonnamment naturel... D’autant que son moteur pour sa part permet des performances très étonnantes. Dés les premiers mètres, la vivacité de ses accélérations laisse bien des motos ou des grosses berlines derrière... Transmission V-Matic (système centrifuge par courroie), 582 cm3 et 49 ch., il n’en faut pas plus pour propulser gaillardement ce bicylindre à la moindre rotation de la poignée ! S’il se montre assez discret aux régimes usuels, le moteur Honda fait même montre d’une nervosité inattendue passé 6 000 tr/min, soit après 120 km/h. Il monte alors en régime avec un net regain de puissance en laissant échapper un son plus rugueux ! "Vautré" sur la large selle, quasi parfaitement protégé du vent, le pilote n’a plus qu’à gérer crânement son allure à la seule poignée des gaz tout en bénéficiant d’une attention rare et piégeuse. A son bord, il est facile de croiser au dessus des limitations routières sans même s’en apercevoir. Le Silver Wing atteint assez vite sa vitesse maxi, soit 175 km/h compteur à 8 500 tr/min. Si le châssis éprouvait davantage de difficultés à suivre le rythme sur les premiers millésimes, il faut bien avouer que l’essai de la version ABS 2003 nous a agréablement surpris.
Sécurité très active



Sain sur route rectiligne, le Silver Wing mod. 2003 négocie dorénavant plus rigoureusement les courbes avalées bon train. Cette évolution tient au durcissement de l’amortissement de la fourche. Revers de la médaille, le confort et la stabilité en pâtissent sur mauvais revêtement, transmettant bon nombre de vibrations et de secousses au guidon. Mais dans un usage courant, il faut bien reconnaître que ce scooter propose un agrément peu commun, et d’autant plus remarquable sur sa version dotée d’un freinage ABS. Associé à un système intégral, l’ensemble permet en effet d’utiliser très facilement la puissance disponible sur les deux roues... sans risquer de blocages sur sol glissant. Dans le détail, en tirant le levier droit, le pilote sollicite seulement le disque avant. Quant à lui, le levier gauche lui permet de freiner sur l’avant mais aussi sur l’arrière en même temps. Dans la pratique, on en vient rapidement à ne plus utiliser que cette commande, de loin la plus agréable et efficace. Il n’y a guère qu’en cas d’urgence que l’on devra tirer les deux leviers avec poigne pour s’arrêter rapidement. Pour sa part, le déclenchement de l’ABS est peu brutal, même si sa rapidité et sa finesse pourront sans doute être encore améliorées. Il n’en reste pas moins que ce système offre des grandes chances de rester sur ses roues dans les cas désespérés et constitue un argument sécuritaire imparable en ville et sur les axes régulièrement embouteillés. C’est assurément le "plus" du Silver Wing qui se "paye" en outre un joli succès auprès des automobilistes, "BMWistes"... et des pompes à essence ! Sa consommation en effet ne donne pas vraiment dans la sobriété, limitant l’autonomie à moins 200 km en conduite un peu soutenue. Quoi qu’il en soit, ce type de moyen de transport est sans aucun doute promis à un bel avenir et ce Silver Wing en aura ouvert et consolidé la voie. Facile à prendre en mains, très bien équipé, polyvalent, confortable seul ou à deux et désormais disponible avec ABS (la version std reste au catalogue), le gros scooter Honda reste une référence pour les esprits pragmatiques. Mais en 2004, le Suzuki AN 650 Burgman sera lui aussi disponible en version ABS tandis que des projets de scooters de grosse cylindrée transpirent déjà des bureaux d’étude Piaggio...

Honda FJS 600 Silver Wing - ABS : A retenir



Outre son esthétique plutôt spectaculaire, ce scooter fait aussi la part belle à la technologie et aux aspects pratiques. A commencer par son moteur, qui partage avec celui du Yamaha XP 500 T Max le nombre de cylindres (2 !). En revanche, il affiche une cylindrée nettement supérieure (582 cm3) qui lui confère plus de puissance et de couple à mi-régime. Le calage des manetons de vilebrequin à 360° (comme sur le T Max ou la Kawasaki W 650) fait monter et descendre les deux pistons rigoureusement en même temps, alors que sur la plupart des autres bicylindres en ligne, ce mouvement est alternatif (calage à 180°). Générant beaucoup de vibrations, ce choix a déterminé en contrepartie l’adoption de deux balanciers d’équilibrage... On retiendra aussi l’injection électronique, l’échappement catalysé et le système de dépollution par jet d’air dans les tubulures d’échappement, couramment utilisés par ailleurs. Côté partie cycle, le Silver Wing repose sur un cadre en tubes d’acier, un solide bras oscillant en aluminium (qui abrite aussi la transmission indépendante par courroie V-Matic) et une fourche télescopique dotée de tubes de gros diamètre (41 mm). Dommage simplement que celle-ci ne soit pas réglable en hydraulique... L’engin reprend le fameux système de freinage combiné avant/arrière CBS propre à la marque. Le levier droit contrôle les deux pistons extérieurs de l’étrier avant, le levier gauche agissant non seulement sur l’étrier arrière mais aussi sur le piston central de l’étrier avant. Un régulateur assure un léger retard à cette seconde action de façon à éviter au scooter de trop plonger de l’avant quand on sollicite le levier gauche. Efficace et rassurant !
Aspects très pratiques !



Le Silver Wing offre un des plus gros coffres de la catégorie pouvant accueillir deux casques intégraux. Mais attention à bien verrouiller la selle, sous peine de vider la batterie à cause de la petite veilleuse de coffre qui ne dispose pas d’interrupteur... On trouve aussi deux compartiments de part et d’autre du guidon. Celui de droite ne ferme pas à clé et propose une contenance limitée, mais celui de gauche est verrouillable et peut accueillir sans souci une radio/CD. Un "frein à main" positionné en dessous et à droite de la planche de bord permet d’immobiliser le scooter sur un trottoir en pente par exemple. La planche de bord est très complète et lisible : gros compteur central, compte-tours (zone rouge à 8 500 tr/min), 2 totalisateurs kilométriques partiels et 1 total, jauge à essence, horloge, divers voyants. Comme beaucoup de Honda, le Silver Wing est équipé d’un très pratique antivol au démarrage par clé codée et peut recevoir plusieurs options. Enfin, le Silver Wing propose une place passager très confortable, grâce à une selle bien dessinée mais un peu trop ferme. Elle est ponctuée d’un agréable bourrelet et de deux grosses poignées. Les repose-pieds repliables comme sur une moto sont judicieusement positionnés.
Honda FJS 600 Silver Wing 2003


Tout sur son ABS

Depuis 2003, le Silver Wing est proposé avec un antiblocage couplé au freinage intégral qui l’équipe déjà. Ce système comprend :




  • Une paire de capteurs de vitesse à effet Hall monté sur les roues et semblables à ceux qui sont montés sur les versions ABS des Gold Wing, Pan-European ou VFR. À l’aide d’une roue dentée, ces capteurs déterminent les plus infimes différences de vitesse entre la roue avant et la roue arrière et donc les éventuelles pertes d’adhérence avant l’arrêt,
  • un modulateur de freinage compact de nouvelle génération qui comprend une pompe motorisée ainsi que 3 jeux de clapets actionnés par solénoïde et travaillant de concert pour maintenir une pression hydraulique constante dans les étriers quelles que soient les conditions,
  • une centrale électronique hautes performances (ECU), incorporée dans le boîtier du modulateur, qui surveille en permanence les capteurs de vitesse et commande instantanément le modulateur pour prévenir tout blocage ou tout dérapage au freinage.


En permettant un contrôle omniprésent de l’adhérence lors des phases de décélération, ce freinage ABS intégral constitue le complément logique d’une assistance au pilotage toujours plus poussée sur les scooters. Il sera sans aucun doute amené à se développer sur les cylindrées inférieures toutes marques confondues, comme c’est déjà le cas sur le Yamaha 250 Majesty ou le Peugeot 125 Elystar.

Coloris Silver Wing 2003 : argent, gris, bleu

Caractéristiques techniques identiques à celles du Silver Wing standard, excepté le poids à sec qui passe à 229,6 kg (au lieu de 218 kg).


Fiche technique


Moteur : 582 cm3, 4 temps, 2 cylindres en ligne, refroidi par eau, 2 ACT et 4 soup./cyl., injection électronique, transmission V-Matic
Puissance 49 ch. (36 kW) à 7 500 tr/min, couple 5 daN.m à 6 000 tr/min

Partie cycle : cadre tubulaire acier, fourche télescopique, 2 amortisseurs AR, freins CBS - option ABS - AV 1 disque / étrier 3 pistons - AR disque / étrier 2 pistons, pneus AV 120/80 x 14 - AR 150/70 x 13

Gabarit : empattement 1 595 mm, hauteur de selle 740 mm, réservoir 16 litres (réserve 3,5 litres), poids à sec (usine) 218 kg (std) / 229,6 kg (ABS)

Performances : vitesse maxi 162 km/h (compteur : 175 km/h à 8 500 tr/min), accélération 400 m DA env. 15 s, conso moy. de l’essai : 8,2 l./100 km

__________
Cliquez pour connaître nos
avatar
Olivier78
Administrateur
Administrateur

Nombre de messages : 21082
Age : 41
Localisation : à côté de chez Pitoux
Machine : de retour au scoot à essence, pfffff la loose j'avais pas prévu de payer l'essence si chère .....................

http://www.scoot-mania.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Mar 27 Jan - 9:56

a part ca consommation un poil grosso
pourrais je savoir ce que vous en pensez , vous les possesseurs de scoot sportif et souvent par la meme occasion, possesseurs de moto.

je n'ai pas beaucoup de recul, et quand je vois le prix en occase du SW600, ca commence a m'interresser.
a votre avis, ca viteese de croisiere peut elle etre de 140?
avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par mrictdi le Mar 27 Jan - 10:06

Tout dépend de ce que tu veux en faire de ce scoot, si c'est pour aller l'utiliser comme un utilitaire, et bien il remplira très bien son rôle, après si tu veux en faire un engin sportif, faut revoir les suspensions car c'est un poil mou et louvoie à vive allure...par contre le moteur est une bombe et enfume un tmax, donc je dis pour celui qui a un petit budget qui veut se monter un scoot sportif, c'est top, il faut juste changer les ressorts de fourche, l'indice d'huile, et changer ceux à l'arrière, ensuite c'est au top
avatar
mrictdi
Maniac+++
Maniac+++

Nombre de messages : 15055
Age : 37
Localisation : Neuilly en Seine Saint Denis 93340
Machine : KTM 990 SMT

http://ktmmania.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Mar 27 Jan - 10:10

merci bien
crois tu que je pourrais suivre un groupe de motards sans etre a la traine! peut etre meme a leur mettre une fessee de temps en temps!
avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par GPDriver le Mer 28 Jan - 20:27

Sorry, j'aime pas le SW
avatar
GPDriver
Méga maniac
Méga maniac

Nombre de messages : 3544
Age : 54
Localisation : Rastede-Allemagne
Machine : Vespa GTS 300

http://www.gpdriver.de

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Mer 28 Jan - 21:01

GPDriver a écrit:Sorry, j'aime pas le SW

bah avec ca , j'suis avancé moi
avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par mrictdi le Mer 28 Jan - 21:37

sharlien a écrit:merci bien
crois tu que je pourrais suivre un groupe de motards sans etre a la traine! peut etre meme a leur mettre une fessee de temps en temps!
Tout dépend de comment ils roulent, mais s'ils roulent à 200 sur tout le long, tu vas surement avoir du mal, perso, dans la chevreuse avec des potes qui roulent pas mal, avec mon Burgman (donc SW 600 quasi égal aux perf du BUBU 650), je pouvais aller me faire de belles balades avec eux, même si dans les lignes droites ils me distançaient de beaucoup...

Donc ma réponse est OUI
avatar
mrictdi
Maniac+++
Maniac+++

Nombre de messages : 15055
Age : 37
Localisation : Neuilly en Seine Saint Denis 93340
Machine : KTM 990 SMT

http://ktmmania.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Mer 28 Jan - 22:48

maintenant, c'est rare de prendre l'autoroute et de reste a 200,
trop de photos!
par contre dans les virolos, va falloir que j'apprenne a apprecier le fait de faire frotter, pour pouvoir les suivre

mais bon, je ne l'ai pas encore, ni celui ci, ni un autre d'ailleurs
avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par mrictdi le Mer 28 Jan - 22:51

sharlien a écrit:maintenant, c'est rare de prendre l'autoroute et de reste a 200,
trop de photos!
par contre dans les virolos, va falloir que j'apprenne a apprecier le fait de faire frotter, pour pouvoir les suivre

mais bon, je ne l'ai pas encore, ni celui ci, ni un autre d'ailleurs
Perso, et je pense que ton approche est la bonne, la seule chose que j'y ferais sur un SW, c'est des ressorts de fourches et l'huile à changer, plus un petit vario et hop c'est finit, t'as ton arme de guerre avec ça.
avatar
mrictdi
Maniac+++
Maniac+++

Nombre de messages : 15055
Age : 37
Localisation : Neuilly en Seine Saint Denis 93340
Machine : KTM 990 SMT

http://ktmmania.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Mer 28 Jan - 23:37

sans oublier un 4road (ben oui, je ne crois pas que un TCS soit dispo sur cette machine)
avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par mrictdi le Mer 28 Jan - 23:44

sharlien a écrit:sans oublier un 4road (ben oui, je ne crois pas que un TCS soit dispo sur cette machine)
Non en effet par contre pour le SW 600, il y a d'autres pot plus jolis que le 4 road....quand tu l'auras je ferai une petite recherche histoire de te sortir quelques modèles
avatar
mrictdi
Maniac+++
Maniac+++

Nombre de messages : 15055
Age : 37
Localisation : Neuilly en Seine Saint Denis 93340
Machine : KTM 990 SMT

http://ktmmania.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par sharlien le Jeu 29 Jan - 0:15

avatar
sharlien
Baby maniac
Baby maniac

Nombre de messages : 450
Age : 40
Localisation : oise
Machine : K 1100 LT

http://sharlien.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Essai Honda Silverwing 600

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum